Qu’est-ce que le Cloud Computing ?

Qu’est-ce que le Cloud Computing ?

Aujourd’hui, le Cloud Computing est un terme qu’on entend régulièrement. Il est même devenu un terme très tendance dans l’univers du numérique. Pour tous ceux qui ne savent pas encore ce qu’est le Cloud Computing, voici une brève explication.

Le Cloud computing, c’est quoi ?

D’un point de vue global, le Cloud Computing ou « l’informatique dans le nuage » est une solution de stockage de données informatiques à distance. En fait, c’est un outil que le grand public avait déjà utilisé depuis toujours sans qu’il le sache. À partir du moment où on utilise un compte Gmail, Hotmail ou autre, on fait déjà du Cloud. Faire du Cloud Computing c’est en réalité accéder aux ressources informatiques qui ont été stockées quelque part en passant par Internet. Certains services Cloud sont gratuits et d’autres peuvent être payants.

Quel sont les avantages du Cloud ?

Le Cloud computing simplifie la sauvegarde des données, la récupération d’urgence et la continuité des activités. Pour les entreprises, le Cloud Computing permet de faire des économies sur les frais liés à la sauvegarde à la sécurité de toutes les données personnelles. Le Cloud Computing permet à une entreprise d’exploiter à distance et d’acheter des ressources informatiques sous la forme de service. Mais, le plus grand avantage du Cloud Computing c’est aussi le fait qu’il permet d’avoir accès aux données informatiques à tout moment et n’importe où, du moment qu’on peut se connecter à Internet.

Comment y accéder ?

Le service Cloud se divise en trois grandes catégories. Le premier c’est l’IaaS ou Infrastructure as a Service. Il s’agit de la mise à la disposition de serveurs aux clients depuis lesquels ils peuvent contrôler leurs systèmes d’exploitation ainsi que leurs applications. Le deuxième, c’est le PaaS ou Platform as a Service. Dans celui-ci, le système d’exploitation ainsi que les outils sont gérés par le fournisseur du service Cloud. Mais, les clients peuvent y installer des applications dont ils auront besoin. Le troisième c’est le SaaS ou Software as a Service. Dans ce dernier mode, les clients n’achètent pas de licence. Ils souscrivent plutôt à un abonnement. Ils se connectent tout simplement à des logiciels spéciaux ou sur Internet pour accéder aux applications.

There are no comments yet, add one below.

Leave a Reply


Name (required)

Email (required)

Website