Les techniques de piratage les plus courantes

Les techniques de piratage les plus courantes

Tous les utilisateurs de l’informatique et de réseau ne sont pas entièrement mis à l’abri des attaques informatiques. De plus, les pirates informatiques ne cessent de développer de nouvelles techniques pour atteindre ses victimes. Afin de mieux se protéger contre leurs actes malveillants, il est indispensable de connaître les diverses techniques des pirates. En voici quelques-unes.

Le pishing

Également appelé hameçonnage, le pishing est une technique de piratage informatique qui consiste à soutirer des informations confidentielles telles que les mots de passe, les coordonnées bancaires, etc. Afin de se protéger contre cette forme d’attaque, il est recommandé de bien vérifié l’intégrité du site web sur lequel on souhaite effectuer des achats en ligne. Aussi, il ne faut en aucun cas communiquer ses mots de passe à une autre personne. Puis, si jamais en reçoivent des courriels douteux, il est conseillé de ne jamais l’ouvrir ou de ne jamais cliquer sur les liens et les pièces jointes qu’ils contiennent. Enfin, il faut toujours mettre à jour son antivirus pour que les pirates ne puissent pas profiter d’une moindre faille pour s’incruster.

Les malwares

Les malwares ou les logiciels malveillants sont des programmes qui ont été tout spécialement dans le but d’endommager les systèmes d’information. Les pirates l’utilisent de manière très subtile pour que ses victimes ne puissent pas se douter de quelques choses. Les programmes peuvent alors être dissimulés dans un support amovible ou encore dans les logiciels téléchargeables gratuitement. Pour s’en protéger donc, il ne faut jamais installer des logiciels dont les sources sont inconnues (non fiables). L’utilisation d’un bon antivirus est également recommandée. Sinon, il ne faut pas oublier que la vigilance est mère de sureté en matière de sécurité informatique.

Les ransomwares

Aussi appelés rançongiciels, les ransomwares sont des programmes informatiques malveillants. Ils sont utilisés par les pirates afin de chiffrer les données de ses victimes. Ces derniers devront alors payer une rançon aux pirates s’ils veulent récupérer leurs données. En effet, une clé qui leur permettra de déchiffrer leurs données leur sera remise en échange de l’argent. La sauvegarde des données, la non-ouverture des messages douteux et le fait de ne pas cliquer sur les pièces jointes douteuses sont les meilleures façons de se protéger de ce type d’attaque.

Similar Posts
Microsoft et le problème de Skype
Microsoft et le problème de Skype
Beaucoup de choses ont été dites en relation avec Microsoft et le problème de Skype – récent et ancien. En...

There are no comments yet, add one below.

Leave a Reply


Name (required)

Email (required)

Website